CAE

Mar10162018

Last updateJeu, 27 Avr 2017 4pm

Back Vous êtes ici : Home Le coin des médias Communiqué de Presse Communiqué de Presse du 31 Janvier 2014

Communiqué de Presse du 31 Janvier 2014

Le Consortium de sensibilisation, choisi par les Chambres Africaines Extraordinaires (CAE) pour prendre en charge ce volet dans le cadre de la poursuite des crimes commis au Tchad de 1982 à 1990, a démarré ses activités.

Un atelier en vue d’élaborer son plan de sensibilisation, destiné à rapprocher les chambres des populations sénégalaises et tchadiennes en renforçant le travail de la Cellule de communication, qui sera mis en œuvre au Sénégal, au Tchad et pour le public international. Cet atelier s’est tenu à Dakar du 29 au 31 janvier 2014.

Il s’agit, d’une part, de répondre aux besoins et aux demandes des victimes et de leurs familles ainsi que de la société civile tant au Tchad qu’au Sénégal.

D’autre part, l’objectif est de renforcer l’intérêt du grand public au Sénégal et au Tchad, en Afrique et dans le monde à travers les médias, les professionnels de la justice et du droit, les universités entre autres, sur les activités des Chambres Africaines Extraordinaires.

L’atelier a réuni, outre les membres du Consortium – composé de Primum Africa Consulting (Sénégal), MAGI Communications (Tchad) et RCN Justice & Démocratie (Europe), les membres de la Cellule de communication, de représentants des Chambres Africaines Extraordinaires, et du Pool judiciaire tchadien dans le cadre de la coopération judiciaire.

Cet atelier marque ainsi le début de la collaboration entre les CAE et le Consortium de sensibilisation et devrait contribuer à  booster la communication autour du dossier.

Dakar, le 31 janvier 2014

Cellule de communication