CAE

Mar11212017

Last updateJeu, 27 Avr 2017 4pm

Back Vous êtes ici : Home Le coin des médias Dossiers Presse [Vidéo reportage] sur la rencontre entre cellule de com des CAE et cellule de com Ministère de la justice

[Vidéo reportage] sur la rencontre entre cellule de com des CAE et cellule de com Ministère de la justice

Le Ministère de la Justice Tchadien a mis en place une cellule de communication auprès du pool judiciaire qui accueille la commission rogatoire internationale. Selon Bégoto MIAROM, Coordonnateur de ladite cellule : « les autorités tchadiennes ont jugé nécessaire de mettre en place une cellule de communication pour pouvoir coordonner toutes les actions de communication ayant un lien avec le dossier Habré ». Il s’agira donc de livrer des informations et, si possible, de la documentation à la presse, mais aussi à l’opinion nationale sur le déroulement de la procédure et sur le procès ; si procès il y a, a affirmé M MIAROM.

 

Une idée bien accueillie par Marcel MENDY, Coordonnateur de la cellule de communication des Chambres africaines extraordinaires qui marque son adhésion à cette initiative. Il dira : « que cette idée participe de l’information de l’opinion publique africaine sur un dossier de la plus haute importance pour nous (…..). C’est pourquoi, a-t-il poursuivi : « quand le chargé de la communication du pool judiciaire tchadien nous a sollicité, nous n’avons pas hésité une seule seconde parce que nous poursuivons le même objectif ».

M MIAROM, qui confie vouloir faire de cet instrument un moyen de communication et de sensibilisation mais aussi un lien entre les journalistes tchadiens et les chambres africaines extraordinaires, ajoutera que cette sollicitation entre dans le cadre des dispositions de l’article 17 de l’accord de coopération entre le Tchad et le Sénégal qui stipule qu’ : « il faudrait mettre à la disposition de l’opinion nationale des informations sur ce dossier (Hisséne Habré) ». « Elle trouve aussi sa justification dans le fait que nous souhaitons servir de relais entre les chambres africaines extraordinaires et la presse nationale tchadienne ».

Enfin, M MENDY a suggéré une formalisation de cette future collaboration: «il s’agit de formaliser ce partenariat à travers un protocole d’accord qui va lier les deux cellules. Je pense que c’est de cette façon qu’on pourra travailler avec efficacité. Si nous voulons arriver à des résultats probants, dans les meilleurs délais et de la meilleure façon qui soit ».